CREATE ACCOUNT

FORGOT YOUR DETAILS?

Quelle solution pour chauffage maison

by / vendredi, 10 avril 2015 / Published in Actualités générales

L’achat d’un logement, et plus particulièrement d’une maison, demande beaucoup de réflexion : son coût, sa situation géographique, son état général, etc. Autant de critères définis au préalable pour trouver la maison de ses rêves !
Aujourd’hui, les économies d’énergies prennent une grande place dans notre quotidien puisque 50 % de la consommation d’énergie d’un ménage est attribuée au chauffage et que les augmentations du prix du gaz, de l’électricité et du fioul « gonflent » nos factures en période hivernale.
Ces consommations, qui ont des impacts sur notre santé et sur l’environnement, sont visées par une réglementation de plus en plus ferme en terme d’économies d’énergie.
Alors faire des économies d’énergie, que ce soit dans un but financier ou environnemental, est devenu incontournable.
Les consommateurs sont confrontés à de nombreuses questions. Outre le choix du mode de chauffage, il faut se renseigner sur la réglementation, les aides financières et les impacts environnementaux.
Voici donc quelques pistes pour bien choisir un mode chauffage pour une future maison !

Les cheminées
Pour les cheminées ouvertes classiques, le simple fait d’y faire installer (par un professionnel bien sûr) un insert permettra de doubler sa performance énergétique (40 % au lieu de 20%). D’ailleurs une cheminée à foyer ouvert n’est pas considérée comme un moyen de chauffage mais plutôt comme agrément.

Les poêles
Un poêle présente des caractéristiques appropriées pour obtenir un chauffage d’appoint, à condition qu’il soit moderne. Facile à installer (toujours par un professionnel) et à utiliser, sa performance dépendra de son prix et au type de bois utilisé (bûche ou granulé), il faudra prendre en considération son autonomie et vérifier la disponibilité de son combustible (l’approvisionnement en granulés est encore problématique).

Les chaudières à bois
Solution beaucoup plus écologique et surtout très économique au fonctionnement : c’est la chaudière à bois. Elle exige une surface disponible (grande maison ou chaufferie) pour d’une part installer la chaudière (très volumineuse), puis pour stocker le bois (bûches, granulés ou plaquettes) et enfin une évacuation pour les fumées. La majorité des chaudières utilisées par les particuliers sont alimentées en bûches.

Tirage forcé : le tirage est forcé à l’aide d’un ventilateur type turbine.

Les différentes chaudières à bûches se caractérisent par leur mode de combustion (combustion montante, horizontale ou inversée) et la manière dont l’air est admis dans le foyer : c’est le tirage. Deux procédés existes actuellement : le tirage naturel ou le tirage forcé (ou « turbo »).
Aujourd’hui les chaudières les plus récentes et donc les plus performantes sont les chaudières à combustion inversée. Le tirage forcé augmente encore le rendement énergétique de la chaudière.

L’énergie solaire

A l’heure où les préoccupations portent sur les économies d’énergie et sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, des techniques innovantes permettent aujourd’hui de se chauffer de manière moins polluante. L’énergie solaire, source d’énergie inépuisable et gratuite, ne génère pas de pollution, ni de rejet de gaz à effet de serre. Elle peut couvrir une partie des besoins en chauffage des maisons individuelles et répond aux exigences de protection de l’environnement.
Les systèmes solaires combinés (SSC) ou « combisolaire » bénéficient des progrès réalisés dans la conception et la construction des capteurs solaires. Selon la région et la taille de l’installation, ils peuvent couvrir 20 à 50 % des besoins annuels en chauffage.

TOP